De nombreuses activités réglementées comme la chasse sont soumises à des lois très strictes. Le port du gilet fluo de chasse en fait partie et dans de nombreuses régions, l’accroissement de la chasse en battue a conduit à l’adoption d’une règlementation sur le sujet. Quelles en sont les implications ?

Tout l’intérêt d’un gilet fluo à la chasse

L’utilisation du gilet fluo à la chasse a été actée à partir de 2015 en France. La réglementation sur la question a un objectif purement sécuritaire autant pour les chasseurs entre eux qu’en raison du danger que représentent certains animaux pour leur vie. Le fluo permet en effet d’être vu des autres chasseurs et non pas de certains gros gibiers potentiellement dangereux comme le sanglier.

Dans 68 département de France sur 90, il est obligatoire de porter un gilet fluo sur le treillis de camouflage vert, lui aussi obligatoire pour la chasse. Sur les 68 départements, il y en a 15 qui ont rendu obligatoire l’effet fluorescent orange. Ces mesures sont actées par le Schéma Départemental de de Gestion Cynégétique (SDGC) mis en place par les Fédérations Départementales ou Interdépartementales des chasseurs.

Ce que dit la loi

D’après la règlementation sur le port du gilet fluo à la chasse, celui-ci est obligatoire en période d’ouverture anticipée et générale de la chasse.  Il doit être porté par « tout participant à une action de chasse ». Ce qui inclut autant les chasseurs eux-mêmes que les accompagnateurs.  La règlementation sur le gilet fluo indique aussi qu’il est obligatoire de porter au moins un vêtement fluo, dont le gilet. Par vêtement, on entend : une veste, une casquette, un bonnet ou un chapeau fluo.

Ces dispositions se précisent lorsque la chasse concerne certains types de gibiers tels que le cerf, le renard, le sanglier et/ou le chevreuil. Si la chasse de l’un ou l’autre de ces gibiers devrait se faire à 6 ou plus, il est obligatoire de porter au moins deux vêtements fluo orange à savoir un gilet ou une veste auquel s’ajoutera soit une casquette, soit un bonnet ou un chapeau de la même couleur.

Quelques exceptions

Plusieurs exceptions ont été prévues. Elles concernent notamment le type de gibier chassé. Le port d’au moins un vêtement fluo n’est pas obligatoire si la chasse en période anticipée ou générale de chasse porte sur :

  • de l’étourneau
  • des limicoles
  • des corvidés
  • des colombidés
  • des turdidés
  • des rallidés